santediali

 

 Comprendre votre feuille d'analyse du cholestérol

 

Comment et quand mesurer son taux de cholestérol ?

Le taux de cholestérol est mesuré par une simple prise de sang qui permet de faire un bilan lipidique. Elle s'effectue dans votre laboratoire d'analyses habituel, le matin à jeun, après une période de jeûne de 12 heures (pas de nourriture et pas de changement dans les habitudes alimentaires dans les 3 semaines précédant le prélèvement. A défaut, vos résultats risquent d'être faussés.

Ce bilan peut être proposé à titre de dépistage par votre médecin généraliste. En l'absence de facteurs de risque, il est recommandé de faire un dosage après 45 ans pour les hommes et après 55 ans pour les femmes (ou à la ménopause). Ou plus tôt et plus régulièrement en cas d'antécédents de maladies cardiovasculaires précoce dans la famille proche, ainsi qu'en cas de diabète, d'obésité, de tabagisme ou d'hypertension.

Comment lire les résultats de l’analyse de sang ?

 Le bilan lipidique comprend plusieurs mesures : le taux de cholestérol total, le taux de « mauvais » cholestérol, le taux de « bon » cholestérol et le taux de triglycérides. Sur votre feuille de résultats d'analyse, vous trouverez les termes suivants :

  • Cholestérol total : c'est la somme du bon et du mauvais cholestérol.
  • Cholestérol HDL (ou HDL-cholestérol) : c'est la valeur du bon cholestérol.
  • Cholestérol LDL (ou LDL-cholestérol) calculé : la valeur du mauvais cholestérol.
  • Rapport cholestérol total/HDL.
  • Triglycérides.

Voici un petit résumé pour bien lire votre analyse de sang :

  • Le taux cholestérol total doit être inférieur à 2 g/litre par litre de sang. Attention toutefois : la norme  dépend de chaque patient, et est déterminée en fonction de son âge et des autres facteurs de risque.
  • Le taux de cholestérol LDL doit idéalement se situer entre 1,3 g/l et 1,9 g/l. Au-delà, on peut dire qu'on a du mauvais cholestérol. La norme dépend également de chaque patient.
  • Le taux de cholestérol HDL doit idéalement être supérieur à 0,4 g/l chez l'homme et 0,5 g/l chez la femme. En dessous, le risque de maladie cardiovasculaire est plus grand.
  • Un taux de triglycérides supérieur ou égal à 1,5 g/l peut être considéré comme un facteur de risque, quel que soit le niveau du cholestérol.

Comment évaluer les taux de cholestérol ?

 Les médecins évaluent maintenant le taux de cholestérol de façon relative. Ils ne parlent plus de taux normaux, mais plutôt de taux relatifs à l’état général du patient et, surtout, à la présence d’autres facteurs de risque de maladies cardiaques.

Ainsi, les taux de cholestérol qu’un individu doit viser sont estimés de cinq valeurs cibles :

  • En l'absence de facteurs de risque : la valeur cible du cholestérol LDL est fixée à 2,2 g/litre.
  • En présence d'un facteur de risque : la valeur cible est inférieure à 1,9 g/litre.
  • En présence de deux facteurs de risque : la valeur cible est inférieure à 1,6 g/litre.
  • En présence de plus de 2 facteurs de risque : la valeur cible est inférieure à 1,3 g/litre.
  • En présence d'une situation à haut risque vasculaire : la valeur cible est inférieure à 1 g/litre. Cela concerne les personnes souffrant d'une maladie vasculaire avérée, des personnes diabétiques qui présentent également deux facteurs de risques ou plus.

Un petit exemple, pour des taux identiques de cholestérol :

  • un homme fumeur âgé de 55 ans souffrant d’hypertension sera considéré à risque élevé. Il devrait donc viser à réduire davantage ses taux de cholestérol.
  • une femme de 34 ans non fumeuse et sans hypertension sera considérée à faible risque : elle n’aura pas besoin de réduire autant ses taux de cholestérol.


Un petit conseil : gardez toutes vos analyses de sang. Elles permettront à votre médecin de suivre l'évolution de votre taux de cholestérol sur le long terme et au fil du temps.


 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Taux du cholestérol sanguin